Surrealiste

Publié le par JC Lebourdais

Apres la declaration de Jacques Chirac qui accorde tout son respect a Zinedine Zidane en depit de son geste a la finale du Mondial de Foot, nous avons ce matin dans un bel ensemble la gauche et la droite en la personne de Julien Drey et Francois Baroin, qui declarent en substance, avec un aplomb ahurissant, que dans certaines circonstances la violence est justifiable, voire acceptable.

On croit rever. Pas etonnant de voir l'etat de notre societe quand ce genre de message recoit le blanc-seing de nos pretendues elites. C'est juste un complet revirement par rapport au "tolerance zero" qui, me semble-t-il, etait en haut de la liste des promesse du candidat Chirac en 2002.

Vivement qu'il se represente qu'on s'amuse un peu. Je frissonne a l'idee des scores que va faire Le Pen la prochaine fois. Mais c'est bien fait pour eux. Et tant pis pour nous.

Publié dans Societe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JC Lebourdais 17/07/2006 11:46

Mille excuses. Je corrige immediatement.

Julien Drey 15/07/2006 14:06

Il n'y a pas de "h" à mon patronyme : c'est à celui de Chirac qu'il en faut un.