Partira, partira pas ?

Publié le par JC Lebourdais

A maintenant moins d'un an de la prochaine presidentielle, de plus en plus de voix s'elevent pour reclamer le depart immediat de notre premier ministre, le semillant mais neanmoins pathetique Dominique de Villepin.

Je ne peux m'empecher de trouver risible le raisonnement tendant a penser qu'une nouvelle tete continuant la meme politique apporterait une quelconque amelioration. Autre que cosmetique, en tout cas. Naturellement le fait de n'avoir jamais affronte le suffrage universel place Villepin dans une position particuliere, mais de mon point de vue ce serait plutot une bonne chose.

En effet, la raison d'etre d'un politicien professionnel est de plaire aux masses, quoi qu'il arrive, ou plutot ne pas deplaire, c'est a dire pretendre gerer une situation qui le depasse pendant cinq ou six ans jusqu'a la prochaine election. Dans la politique en tant que metier, en tant que carriere, resoudre effectivement les problemes n'a jamais fait partie de l'equation, puisque agir conduit forcement a deplaire a quelqu'un.

Le raccourcissement des mandats a eu pour consequence que maintenant nous sommes en campagne electorale permanente, et nos politiciens n'ayant jamais exerce de vrai metier de leur vie, ils n'ont pas vraiment d'autre choix que cette fuite en avant puisqu'ils ne savent rien faire d'autre. C'etait d'ailleurs le but recherche, faudrait etre idiot pour ne pas s'en etre apercu.

De ce point de vue, la seule facon de concevoir des politiciens efficaces serait qu'ils soient benevoles. On les loge, on les nourrit et c'est tout. Interdiction de cumul des mandats, interdiction d'avoir une quelconque activite annexe (meme associative - gare au recel d'abus de bien social !!!) et c'est tout. Un seul mandat et au suivant. Avec pour seul objectif le bien public.

Bon d'accord, j'arrete de rever.

C'est comme pour le sport. Je suis vraiment desole, mais je n'arrive pas a m'interesser au foot, parce que la perspective de voir 22 millionnaires jouer a la balle m'indiffere profondement. Ca n'est plus du sport lorsqu'on remplace le fair play par la gestion de carriere et d'image. Zidane est businessman dans la communication, pas joueur. D'ou un impact evident sur la motivation. Voir les resultats actuels de l'equipe de France. Rendons le sport aux amateurs, que les droits TV soient gratuits et ouverts a tous et le sport redeviendra fun.

c'etait la minute philosophique du jour.

 

Publié dans Societe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article